La fin d'une époque dans Kathmandu

Pour faire face aux problèmes de pollution et d'engorgement du trafic dans Kathmandu le gouvernement veut développer les transports en commun de plus grande capacité.

 

Dès le mois de mars 2017 les célèbres Tuk Tuk vont commencer à disparaître. L'objectif est d'en remplacer 50% en moins d'un an.

 

Depuis plusieurs années les Tuk Tuk sont soit électrique soit au gaz. C'est surtout un problème de congestion du trafic qui motive leur remplacement.

 

Par contre, pour les véhicules de plus de 20 ans qui fonctionnent à l'essence mais aussi pour les minibus le but est de réduire la pollution.

 

Place à des cars de plus grande capacité et d'une conception moderne en matière de rejet.


Office du Tourisme Népalais

Association Agences de Trekkings au Népal

Mountain Nepal Association