Etre chômeur ou partir le seul choix des jeunes au Népal

Ce n'est pas nouveau mais chaque année au Népal près de 400 000 jeunes arrivent sur le marché du travail. Seulement 5% d'entre eux trouvent un emploi (enquête de Nepal Travail 2015).

 

Pour les autres, il faut soit accepter un travail peu payé et bien en dessous de leur qualification soit partir à l'étranger.

 

Mais partir à l'étranger est très cher il faut payer environ 1000 euros une somme énorme dans un pays où le salaire moyen, quand on en a un, est de 80 euros par mois.

 

En outre, on sait que dans les pays du golfe ils seront soumis à une forme d'esclavage moderne. Pas de condition d'hygiène et de sécurité, confiscation des passeports, salaires indignent de leur travail, etc.

 

Enfin, le tremblement de terre et le blocus avec l'Inde ont paralysé l'activité économique du pays.

 

Ainsi, 800 Népalais la plupart des jeunes quittent le pays chaque jour. Il suffit d'être dans un avion qui fait Kathmandu Doha ou Bahrain ou une autre destination du golfe pour constater  que 80% des places sont occupées par des Népalais qui partent travailler.


Infos pratiques
Infos pratiques
Conditions générales
Conditions générales
Nos vidéos
Nos vidéos
Liens
Liens

Office du Tourisme Népalais

Visite Kathmandu
Visite Kathmandu

Association Agences de Trekkings au Népal

Association Tashishangrila
Association Tashishangrila

Mountain Nepal Association