La route concurrence l'avion au au Népal

De plus en plus de routes relient les capitales des districts du Népal aux régions reculées.

Ces routes concurrences les liaisons aériennes.

Ainsi, sur les 20 aéroports de montagne situés à l'ouest de Pokhara seulement 9 sont en fonction aujourd'hui. Parmi eux : Dolpo, Rara, Jumla, Simikot ont des vols quotidiens à partir de Nepalgang. Les autres sont abandonnés.

Autre exemple, l'aéroport de Jumla recevait autrefois 10 vols quotidiens aujourd'hui plus que 3.

Même l'aéroport de Jomsom à la porte du Mustang a vu son activité diminuer depuis la construction de la route depuis Beni.

Pour les Népalais la route c'est avant tout plus avantageux financièrement.

Pour les touristes c'est pareil même si le coût a moins d'importance. La route a pour eux un avantage supplémentaire. En raison des conditions météo les vols sont souvent retardés ou reportés. Or les trekkeurs sont tributaires de leur vol international. Donc la route dans certains cas c'est préférable.

Une route en construction arrivera à quelques heures à pied de Lukla.

Pareil pour l'aéroport du Solokhumbu de Phaplu. La route arrive à Phaplu et c'est même une très bonne route. Avec un départ à 5 heures du matin de Phaplu on arrive à Kathmandu vers 13 h.


Office du Tourisme Népalais

Association Agences de Trekkings au Népal

Mountain Nepal Association